Visite de la cantine le 24 Janvier 2017

Visite de la cantine le 24 Janvier 2017

Cher tous,

Voici mon compte rendu de la commission cantine ayant eu lieu mardi 24 Janvier.

Dans les faits,

11h40.  Les maternelles partent dans leur réfectoire dédié. La mise en place de leur repas se fait rapidement. Les enfants sont servis et commencent leur repas. Vous n’allez peut être pas me croire mais les enfants mangent en silence et proprement. C’est assez impressionnant quand on se souvient de ce que l’on peut vivre chez soi à ces âges là.

11H45. Les primaires se mettent en rang pour rentrer à leur tour dans le grand réfectoire. Le processus est simple et fluide ; les enfants badgent leur carte à l’entrée du self, prennent leur plateau, leurs couverts, leur verre. Ils ont le choix entre deux entrées, trois laitages et trois desserts (ce jour là, betteraves ou potage de légumes ; les betteraves ont fait fureur !), le plat principal chaud (coquillettes, boeuf Bolognaise, courgettes) est servi par le chef en personne, puis les enfants s’assoient et mangent entre 10 et 20 mn maximum. Ils remettent leur plateau à la plonge au fond du réfectoire puis s’échappent pour la plus longue des récréations de la journée.

Je salue ici à l’équipe qui encadre les enfants ; les enfants ont tous sur leur plateau une entrée, un plat chaud, un laitage, un dessert et du pain.

Pendant ce temps, la file d’attente s’est alimentée dans la cour avec les autres classes du primaire et du secondaire ; 350 couverts sont servis chaque midi, l’équipe en cuisine composée de 4 personnes, l’aide en salle de deux personnes pour les primaires, de quatre pour les maternelles, c’est une organisation qui ne chôme pas !

Ce sont les élèves du lycée qui termine le banquet. Pour le coup eux prennent plus de temps pour manger et ont plus de choix dans les plats chauds.

Nous avons mangé dans le réfectoire des enseignants, qui ont comme les lycéens le choix entre 3 plats. Ce n’est pas du Paul Bocuse mais c’est bon.

Quoiqu’il en soit, les enfants que nous avons observé mangent à 95% tout ce qu’ils ont mis sur leur plateau. Ce n’est pas Versailles mais ils mangent à leur faim et comme disent nos aïeux, un enfant ne se laisse jamais mourir de faim.

Objectivement,

Je salue le chef et son équipe pour la qualité des repas fournis et la logistique du service. Nos enfants mangent des produits frais, cuisinés dans la simplicité mais dans le souci du « goût » et dans les règles du bien être collectif. Ce n’est pas facile pour un enfant de développer son goût pour des aliments diversifiés mais nous pouvons compter sur cette cantine pour cela, ainsi que pour le développement de son autonomie lors des repas.

Bien à tous,

Jérémie de Clercq

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.