Compte rendu commission cantine – visite du 20 juin 2013

Compte rendu commission cantine – visite du 20 juin 2013

Rappel : La commission Cantine de l’APEL a pour but de s’assurer pour le compte des parents d’élève que le fonctionnement de la restauration dans l’école correspond aux attentes légitimes des parents, dans l’intérêt des enfants. Elle a été mise en place il y a trois ans maintenant, lors du changement de la société en charge de la restauration et elle poursuit son action depuis par des visites régulières des locaux, des déjeuners en compagnie des élèves ou des rencontres avec la direction.

Déjeuner le jeudi 20 juin 2013 à la cantine, puis visite des cuisines à 16h

Pour la troisième fois au cours de l’année scolaire 2012-2013, la commission cantine de l’Apel a déjeuné à l’école. Elle a ensuite pu visiter les cuisines, un peu plus tard dans l’après-midi, à 16h, en compagnie du responsable de la société de restauration, Monsieur Laurent Goullencourt.

L’équipe de l’Apel a souhaité aborder les points suivants :

  • la propreté de la salle de réfectoire
  • la façon dont les repas sont servis aux enfants
  • la température des repas servis
  • l’organisation et l’hygiène des cuisines

Sur la propreté de la salle de réfectoire (primaire et lycée) :

Elle s’est améliorée. Nous avions beaucoup insisté sur ce point, qui nous semblait un problème récurrent, lors de nos précédentes visites. Un effort a été fourni.

En outre, Monsieur Goullencourt nous a informé que le plongeur devait être remplacé en septembre (vérifier si tel est le cas) et le lave-vaisselle changé.

L’espace « repas » des maternelles reste plus soigné que le côté « primaire » et « lycée ».

Sur la façon dont les repas sont servis aux enfants (école)

Il est désormais acquis que lorsque les enfants veulent manger « sans sauce », il leur suffit de le signaler en passant avec leur plateau et leur assiette leur sera servie « nature ». Chaque parent peut ainsi le rappeler à son/ses enfants car il semble que beaucoup ne sachent pas que cette possibilité leur est offerte.

Attention au choix des entrées et des desserts qui n’était pas toujours possible l’an dernier lors du passage des dernières classes. Le chef est conscient du problème et essaie de « réparer » au repas suivant lorsque certains élèves se sentent lésés.

Sur la température des repas (école)

La réglementation impose de servir des repas entre 61 et 65°. Le chef nous a certifié que les assiettes étaient effectivement servies à cette température. Pourtant, les assiettes étaient à peine tièdes lorsque nous sommes passés (problème récurrent…). L’Apel a recommandé à Mademoiselle Meurisse d’étaler le passage des classes, ce qui permettrait au chef d’être plus à l’aise dans son service (et à nos enfants de manger chaud…). Sur ce point particulier, Monsieur Goullencourt nous a signalé que le bain-marie était vétuste, d’où la relative tiédeur des assiettes servies aux enfants. Toute la zone de self est fatiguée et mériterait une attention particulière.

Sur l’organisation et l’hygiène des cuisines

Côté plonge

Monsieur Goullencourt a proposé de demander un devis pour le changement de la plaque inox située derrière le lave-vaisselle. Cela éviterait les infiltrations d’eau dans le mur.

En outre, il a été noté que le raccordement de l’évacuation de l’évier plonge était à refaire absolument (il est d’ailleurs inexistant aujourd’hui…)

Côté cuisines

Les grilles qui obstruent les bouches d’évacuation des eaux usées dans la cuisine sont dangereuses. Il est nécessaire de les changer. C’est à la charge de l’établissement mais le coût ne devrait pas être très élevé. Il a également été constaté que la porte entre l’espace self et les cuisines est écaillée…

En revanche, la réserve des produits d’entretien a été repeinte. Elle est propre. Rien à redire non plus concernant les réserves sèches et celles accueillant les fruits et légumes.

Il faut continuer à être vigilants concernant l’espace d’eau stagnante dans les cuisines, qui n’est vidé qu’une fois par semaine. Enfin, une visite des frigos a été effectuée et nous avons pu constater qu’ils étaient à bonne température et propres.

Monsieur Goullencourt nous a réaffirmé que des audits internes étaient  effectués au moins deux fois par an et de manière inopinée, durant lesquels des prélèvements et des vérifications de température sont effectués. Des primes sont ensuite allouées au personnel en fonction des résultats obtenus. En outre, la DDPP (anciens services vétérinaires) passe en moyenne une fois par an pour vérifier les cuisines.

 

En résumé : Les choses se sont améliorées en fin d’année, à la suite de notre cri d’alarme lors de la visite effectuée en avril 2013. Il faut néanmoins rester vigilant, notamment en ce qui concerne la propreté de la salle de réfectoire. Le principe d’une rencontre entre Restéco et la commission cantine de l’Apel deux fois par an a été confirmé, en coordination avec Mme Pichonnat et Mademoiselle Meurisse.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.